RÉPUBLIQUE OU MONARCHIE ?

 

ÊTRE SÉNATEUR, DÉPUTÉ OU PRÉFET, ÊTRE BIEN LOGÉ,
AVOIR CHAUFFEUR, RECEVOIR LES GENS,
PARLER DÉMOCRATIE ET INTÉRÊT GÉNÉRAL,
DONNER DES LEÇONS, OFFRIR STYLOS ET PORTE-CLEFS...

La démocratie, un vain mot ?
La démocratie n'existe pas vraiment, elle n'est qu'une illusion.
Le politique, véritable prince des temps modernes,
en incitant l'électeur a accomplir son soi-disant devoir de citoyen par le vote, ne cherche qu'à être légitimé.
L'électeur en tant que tel n'a pas de pouvoir de décision, tout est finalement régi par les marchés et les groupes de pression.
Les domaines de l'Art n'échappent pas à cette règle générale, bien au contraire, ils l'exacerbent. MV

"La France retombe dans la société du spectacle inaugurée sous le Second Empire. Elle porte toujours en elle les germes de la guerre civile, et on ne sait jamais quand l'explosion se produira. Il s'agit bien du résultat du folklore de la Révolution qui persiste." Peter Sloterdijk

mais aussi : Pour connaître l'édifiante histoire de Thierry, cliquez !

RÉPUBLICAIN. Le nom de républicain est donné généralement à tous ceux qui prônent, pour tout système valable de gouvernement, l'instauration d'une République où chaque citoyen, égal aux autres, aurait théoriquement acquis le droit démocratique de s'exprimer et d'intervenir dans la bonne marche de l'État.
L'esprit de 1789 donne la priorité à la liberté et préconise un Etat de droit qui exclut, en principe, l'arbitraire et rend la justice indépendante du bon plaisir du prince.

Deux siècles nous séparent de la Révolution française, deux siècles de controverses, d'illusions et d'interrogation et chaque célébration suscite discussions et polémiques. Celles-ci sont au rendez-vous de 1989, comme elles l'ont été en 1889, lors de la première célébration. La querelle entre monarchistes et républicains battait alors son plein, ceux-ci venant juste de triompher de ceux-là.

 

C'est de Paris que partira, quelques décennies plus tard, la vague révolutionnaire.
L'insurrection populaire des 27-29 juillet 1830 chasse le roi Charles X, frère de Louis XVI et de Louis XVIII, dont l'opposition obstinée à la montée de la bourgeoisie libérale a suscité un profond mécontentement général. La chute des Bourbons, la réapparition du drapeau tricolore, l'élargissement du corps électoral, fondent une monarchie orléaniste aux couleurs populaires avec Louis Philippe.

L'année 1815 marquera le début, sur tout le continent européen, des mouvements contestataires qui vont ébranler l'ordre politique et social :

- Les belges, se séparent des hollandais et obtiennent l'indépendance le 4 octobre 1830.

- En Pologne, c'est un gouvernement provisoire avec des objectifs patriotiques et anti-russes qui voit le jour.

- En Italie, en janvier 1831, l'insurrection éclate à Modène, à Parme, dans les états du Pape.

- Le libéralisme triomphe en suisse.
- Une période d'incertitude et de guerre civile s'ouvre entre libéraux et cléricaux en Espagne et Portugal.

- Le Royaume-Uni, lui-même, est touché et se voit contraint d'élargir sa base d'électeurs.