Marc VERAT

 

Marc-Verat@wanadoo.fr

 

 

Dans la Nièvre essentiellement ! Mais aussi ailleurs...
Images du quotidien, du travail, de la famille, des instants inhabituels, des institutions et des associations, des personnalités plus ou moins reconnues, des anonymes également…
Certains moments de la vie demeurent émouvants, d'autres sont joyeux, d'autres tout simplement drôles. Il y a des instants démoralisants et d'autres qui sont au contraire porteurs d'espoir...
Ces choses banales de tous les jours, le plus souvent insignifiantes, qui parfois en nous agaçant, parfois en nous plaisant, nous ancrent néanmoins dans cette prosaïque réalité de l'existence.

Et la vie se déroule en couleurs, en noir et blanc, avec ses hauts, avec ses bas. « C'est vrai que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et tout n'est pas rose » selon l’expression consacrée. Feuilleter les albums photos de son enfance, évoquer ses souvenirs de lycée, se rappeler ses amours passés, autant de façons de prendre conscience de ce que l’on a été et de ce que l’on est devenu. Se référer au passé permet aussi de se positionner dans le présent et d’anticiper le futur. Quel qu’il soit, heureux ou malheureux, le passé reste toujours un espace dans lequel on se reconnait, avec ou sans nostalgie.

Lorsqu’elles sont chargées de sens et d'émotion, les photos se suffisent souvent à elles-mêmes, elles racontent bien des choses et n’ont guère besoin de légende. D’autres méritent d’être datées, expliquées et commentées.
Sur ce site, de nombreuses photos proviennent du Fonds du photographe Louis Morin de Pougues-les-Eaux ainsi que des albums de famille Vérat-Baillet de Rouy - Nièvre - et d’autres ont été tout simplement achetées sur les brocantes.

 

Les archives 

 

 

 

 

En cette toute fin de XIXème siècle, il existe une multitude de courants picturaux. Et si la mode est déjà à l'impressionisme, il existe toujours d'innombrables amateurs pour cette peinture académique un peu sensuelle, dont la production de Seignac fait assurément partie. Son maître, William Bouguereau est, à l'instar d'un Cabanel, toujours adulé et respecté du monde entier mais plus pour bien longtemps. Aujourd'hui appelés avec dérision "artistes pompiers", ces peintres ont perpétué la manière ingresque, où le dessin reste fondamental, et les sujets souvent inspirés de l'Antiquité sont pretexte à la création de nus délicats.

Ye tod udst end os XIXt secule, exist un dwaschaw om pictural trends. Ed sei ja alamode est impressionisme, existent dar innumerable pritors pro tod lyt sensual academic pingen, quos Seignacs production est aunconteste-ye deil. Eys mayster, William Bouguereau est, instar un Cabanel, dar adulet ed respex tienxia bet neti pro baygh diu. Nundiens kalt med derision "khaterban artistes", toy pictors hant naduriht id ingressk manier, quer rissem remant fundamental, ed ia subjects ops inspiren ex Antiquitat sont pretextes ei creation delicaten nogwen.